Des chercheurs australiens et américains affirment que la consommation de grains génétiquement modifiés a une influence sur la santé des porcs. Selon leur étude, les femelles nourries à cette diète auraient un utérus en moyenne 25 % plus lourd que celles nourries avec les mêmes céréales conventionnelles, et les inflammations sévères de l'estomac seraient aussi plus fréquentes chez les femelles et chez les mâles.

Lire la suite

Extrait du site La presse.ca