Une centaine de chefs cuisiniers mexicains ont protesté, mardi 25 août, auprès du président Enrique Peña Nieto après la décision d’un juge d’autoriser à nouveau la culture de maïs transgénique, interdite depuis deux ans. « La culture de ces produits porte atteinte à la diversité de nos maïs (cultivés) localement et met en danger leur existence », écrivent ces chefs, réunis dans le Collectif mexicain de cuisine, dans un communiqué. En outre, ajoutent les chefs, « ils peuvent représenter un danger pour la santé ». Le 19 août dernier, un juge a annulé la mesure de précaution en vigueur depuis 2013, qui interdisait de semer du maïs OGM au Mexique, l’un des principaux producteurs et consommateurs de maïs au monde. Des organisations civiles et écologistes ont fait appel de cette décision. Lire la suite

Extrait du Monde.fr