Les cultures OGM dans le monde ont marqué le pas en 2015 pour la première fois en 20 ans, après avoir connu une croissance régulière et certains pays, comme le Burkina Faso récemment, leur tournent carrément le dos. Vingt ans après la première commercialisation d’une plante génétiquement modifiée en 1996, les surfaces cultivées en OGM atteignent près de deux milliards d’hectares: pourtant, « après 19 ans de croissance annuelle consécutive » elles ont reculé de 1% passant de 179,7 millions ha en 2015 contre 181,5 millions ha en 2014, selon le rapport d’une ONG spécialisée. Lire la suite

Extrait de Goodplanet Info, 14 avril 2016