Ingurgitez-vous des OGM? Sachez que si c’est le cas, vous avez moyen de le savoir : la France fait partie des 64 pays dans le monde qui impose un étiquetage des produits alimentaires qui contiennent des organismes génétiquement modifiés. Policy Mic propose une carte qui répertorie les différentes législations sur ce point à travers le monde : Lire la suite

 

  Extrait du site www.slate.fr

Le Brésil se convertit au soja tout OGM. Fataliste, au niveau européen, le géant du fast-food autorise à nouveau ses fournisseurs à nourrir leurs poulets avec ces aliments. La branche française résiste. Jusqu'à quand ?
Un pas en avant, deux pas en arrière. Jusqu’alors plutôt hostile aux OGM, McDonald’s Europe rétropédale. Depuis 2001, l’enseigne interdisait à ses fournisseurs de nourrir ses futurs nuggets européens avec du maïs ou du soja génétiquement modifiés. En avril, McDonald’s Europe s’est ravisé. « A partir du deuxième trimestre 2014, nous mettons un terme à cette restriction » indique sa porte-parole pour l’Europe, confirmant ainsi les révélations du quotidien allemand Der Spiegel. Lire la suite

Extrait du site www.terraeco.net

Bruxelles, le 30 avril 2014 : Le dernier rapport que la Fédération internationale des Amis de la Terre publie, montre que mondialement, les OGM sont de moins en moins acceptés, et que le nombre de pays qui les cultivent diminue pour la première fois. La Pologne et l’Egypte sont les derniers pays à avoir suspendu ou supprimé la production d’OGM.

Le rapport « A qui profitent les plantes GM ? » démontre qu’en Europe, la production du maïs GM de Monsanto – la seule plante GM autorisée – a baissé au Portugal, en République Tchèque et en Slovaquie. En Europe, près de 90 % de la production repose sur un seul pays, l’Espagne. Au niveau mondial, les OGM sont essentiellement cultivés aux Etats-Unis, au Brésil, en Argentine et en Inde. Lire la suite

Extrait du site www.amisdelaterre.org

Le nombre de pays cultivant des plantes génétiquement modifiées est en léger recul — 27 en 2013. Mais les surfaces OGM mondiales ne cessent d'augmenter, selon un rapport de la Fédération internationale des Amis de la Terre publié mercredi 30 avril.

En se fondant sur les chiffres des industriels, avec les données du rapport annuel de l'International Service for the Acquisition of Agri-biotech Applications (Isaaa), l'ONG compte 28 pays cultivateurs d'OGM en 2012, 29 en 2011 et 2010. Certains pays ont arrêté ou suspendu la culture d'OGM en 2013, comme la Pologne et l'Egypte. Lire la suite

Extrait du site www.lemonde.fr

La loi d'interdiction de tous les maïs génétiquement modifiés (OGM) a été adoptée à l'Assemblée nationale le 15 avril 2014. Le 5 mai, elle a été examinée par le Sénat et adoptée (par 172 voix pour et 147 voix).

 

A l'Assemblée nationale, la loi d'interdiction de tous les maïs génétiquement modifiés (OGM) avait été adoptarton5644-a2acdée le 15 avril. 

La motion d'irrecevabilité, présentée par l'UMP, avait été rejetée. Tout comme l'amendement du groupe

Ecolo pour étendre l'interdiction à tous les OGM qui produisent un insecticide ou tolèrent un herbicide, lui aussi rejeté. Au coeur du débat parlementaire, la recherche, l'innovation, le progrès : si pour l'UMP, cette loi fera de la France un pays rétrograde, influencé par les vendeurs de peur et autres obscurantistes, pour le parti socialiste, ce texte n'empêchera pas la recherche, il en encadrera les applications industrielles. Les Verts, eux, ont défendu une autre vision du progrès agricole : l'agro-écologie. Un dialogue de sourds, reflétant un clivage gauche / droite très "politicien" et convenu, qui avait duré plus de trois heures... Lire la suite

 

Extrait du site www.infogm.org