Il s’appelle José Pizarro, il a 38 ans. En 2008, il loue 33 hectares pour cultiver, sous contrat avec l’entreprise Anasac, rachetée en 2009 en partie par Monsanto, du maïs génétiquement modifié. L’objectif est de multiplier des semences destinées à l’exportation. Mais ce contrat le ruine... Lire la suite

Extrait du site web Inf'OGM

Une proposition de loi PS visant à interdire la mise en culture du maïs OGM, dont le MON810, a été rejetée par le Sénat hier soir. Le ministre de l'Ecologie, Philippe Martin, réagit. Interview.

Extrait du site http://tempsreel.nouvelobs.com

Des chercheurs australiens et américains affirment que la consommation de grains génétiquement modifiés a une influence sur la santé des porcs. Selon leur étude, les femelles nourries à cette diète auraient un utérus en moyenne 25 % plus lourd que celles nourries avec les mêmes céréales conventionnelles, et les inflammations sévères de l'estomac seraient aussi plus fréquentes chez les femelles et chez les mâles.

Lire la suite

Extrait du site La presse.ca

tournseolDes plantes génétiquement modifiées sont produites en France en grande quantité depuis plusieurs années, mais n'ont pas à respecter la législation sur les OGM. Lire la suite

Extrait de Terraeco.net

Il existe de plus en plus de cas d'insectes résistant à la protéine Bt de plantes génétiquement modifiées pour être protégées contre leurs attaques, une résistance qui varie en fonction des pratiques agricoles, affirme une étude publiée en juin 2013.

Les auteurs de ces travaux, publiés dans Nature Biotechnology, ont passé en revue 77 études conduites dans huit pays et cinq continents à partir de données issues de champs abritant des OGM, principalement du maïs et du coton.

Lire la suite

Extrait du site Le parisien