L'alimentation animale est le débouché principal des OGM cultivés dans le monde. La Normandie est une région d’élevage concernée puisqu'elle importe une grande partie de ses protéines, essentiellement des tourteaux de soja du Brésil et d'Argentine, pour nourrir porcs, volailles, bovins pour le lait et la viande, et poissons.
Acheter sans OGM, c’est possible !

poupouleDes producteurs, des coopératives, des industriels, en Normandie comme en France et en Europe, ont mis en place des filières de productions animales avec une alimentation non OGM. Cela a nécessité un engagement dans des filières de soja tracé non OGM.
A moyen terme, l’objectif principal est bien sûr de trouver des alternatives au soja et d’adopter des systèmes de production plus autonomes (retour à la prairie pour les bovins, culture de plantes riches en protéines comme les pois, les féveroles, utilisation de tourteaux de colza et de tournesol,…).

Consommer sans OGM, c’est encourager et soutenir les producteurs engagés dans une démarche éthique et de qualité.