L’herbe à forte teneur azotée est un pas vers l’autonomie. Le but étant de récolter et de compléter une ration avec du maïs par du fourrage grossier. Les légumineuses utilisées dans nos systèmes sont principalement : la luzerne, le sainfoin, le lotier, les trèfles et la vesce.
 

En mettant en témoin, un kilo de maïs corrigé avec du soja (15 + 4 kg), les différentes légumineuses montrent chacune leurs avantages. Elles permettent d’avoir des rations de bases plus faciles à corriger.

LUZERNE
Intérêts :
Bonnes valeurs azotées
Limites : Large déficit en énergie

>>> Pourquoi/comment produire sa luzerne pour être autonome

TREFLE VIOLET
Intérêts :
Rapport protéine/énergie intéressant
Limites : Souleverait la dormance du rumex

SAINFOIN
Intérêts :
Rustique, résistant à la sécheresse et au froid
Limites : Deux coupes par an

VESCE
Intérêts :
bon rapport protéine /énergie
Limites : bon rapport protéine /énergie

LOTIER
Intérêts :
Résiste bien au sec et au froid, adapté au pâturage
Limites : sensible au piétinement et aux excès d'eau

Économiques, ces cultures sont souvent associées avec une graminée qui leur offre un tuteur et celle-ci voit plus facilement la lumière.