Le tourteau de soja peut être remplacé dans les rations pour les volailles à condition d'augmenter la durée d'élevage et de limiter le taux de céréales. Pour une durée d’élevage supérieure à 56 jours, il est possible d’obtenir les mêmes performances avec un régime à 20% de féverole. Le surcoût alimentaire est de 4 à 8%. Par contre, si le taux de céréales dans la ration est élevé (de l’ordre de 75%), seul le tourteau de colza est assez riche en protéines pour remplacer le tourteau de soja.

Tableau d'alimentation possible pour diminuer la dépendance au soja :


      Poules        Poussins de
3 à 8 semaines
Poulets
croissance
 Chapons
croissance
blé 25,5 % 25,8 % 29 %    22,2 %
orge 24,9 % 15,1 % 17 %    47,7 %
maïs 13,7 % 22,2 % 24,9 %    17,9 %
féverole 9 % 12,5 % 18,7 % + 12, 2 %
de
babeurre
colza 11,5 % 9,3 % 10,5 %
soja 15,4 % 15,1 % 0 %

Ces produits peuvent être achetés en filière locales ou bien être cultivés sur la ferme, afin de favoriser l'autonomie et la traçabilité.

 

Souriau3« Nous n'avons pas de garantie de l'absence d'effet »

Mr Anquetil est éleveur de poulets et de pintade en Seine-Maritime. Il a préféré s'assurer de l'absence d'OGM dans l'alimentation qu'il donne à ses animaux, puisqu'on ne peut pas nous assurer l'absence d'effet néfaste pour la santé

«  L'utilisation de soja que l'on importe de l'autre bout du monde est assez aberrante »

L'objectif de l'éleveur serait de pouvoir remplacer totalement le soja, par un aliment assez riche en protéine.
Sur l'exploitation, la ration des volailles était constituée de 20% de soja. Progressivement, l'agriculteur a choisi de diminuer cette quantité. Aujourd'hui, le soja ne représente plus que 10% de la ration et il est tracé, c'est-à-dire qu'il provient d'une filière garantie sans OGM. Mais le soja tracé représente un surcoût de 40€ par tonne par rapport à du soja classique.

S'affranchir des OGM : « adaptation de la formule à tâtons »

Afin de remplacer partiellement le soja dans la ration, l'agriculteur a fait appel à un nutritionniste. Le soja est alors remplacé par des drêches de blé et du tourteau de colza. L'ensemble de des aliments est broyé, puis mélangé et distribué aux animaux.

Alimentation des poulets
Blé
Maïs
Soja tracé
Féverol
44 %
20 %
10 %
8 %
Drêches de blé
Tourteau de colza
Minéraux
8 %
5 %
5 %
Le blé, le maïs et la féverole sont produits sur l'exploitation, ce qui représente 72% de la ration.
Le reste des aliments est acheté.

 Malgré une part importante de la ration auto-produite, le coût global est assez important notamment à cause du soja tracé. A terme, Mr Anquetil souhaiterait se passer définitivement du soja.